Para Haltérophilie

#Force #Contrôle #Intensité

Pictogramme Para HaltérophilieÀ propos

La discipline paralympique est le développé-couché, sur lequel les athlètes peuvent parfois soulever plus de trois fois leur poids de corps. Ce sport est ouvert aux hommes et aux femmes, répartis en catégories de poids de corps, dans une seule catégorie de handicaps mélangés.

L’athlète doit être capable de descendre la barre chargée jusqu’au niveau de la poitrine, avant de l’immobiliser et de la remonter dans un geste uniforme jusqu’à l’extension des bras, coudes verrouillés. Une fois la barre décrochée de ses supports, l’arbitre donne le signal “start” et l’athlète peut exécuter son mouvement. Une fois son mouvement terminé, l’arbitre donne le signal “Rack” et l’athlète peut reposer la barre sur ses supports.

Chaque athlète à trois essais. Il choisit la charge de sa barre. L’athlète qui soulève la barre la plus lourde est déclaré vainqueur. En cas d’égalité l’athlète au poids de corps le plus léger l’emporte.

Le jury décide de la validité de chaque barre.

Le banc d’haltérophilie mesure 2m10 de long, 61cm de large et 30cm de large au niveau de la tête. Il se situe à une hauteur comprise entre 48 et 50cm.

Le para haltérophilie en France

Les clubs de la Fédération Française Handisport et de la Fédération Française d’Haltérophilie-Musculation proposent des activités régulières et sont susceptibles de vous accueillir.

La discipline est organisée en France par la FF Handisport qui propose un circuit de compétitions régulières.

Handicaps concernés

  • Handicap orthopédique
  • Paralysie cérébrale
  • Handicap neurologique d'origine
  • Paraplégie et tétraplégie
  • Handicap neurologique évolutif
  • Ce sport est également ouvert, en compétition ou en loisirs, à d’autres types de handicaps qui ne sont pas concernés par les Jeux Paralympiques

Les qualités physiques nécessaires

  • L'adresse
  • Les réflexes
  • La coordination
  • La souplesse
  • L'endurance
  • La vitesse
  • L'équilibre
  • La force

Fédération