Para Natation

#Technique #Endurance #Force

Pictogramme Para NatationÀ propos

La para natation est ouverte à tou-te-s les nageur-se-s en situation de handicap physique, visuel ou mental.

Tous les styles de nage sont au programme des Jeux Paralympiques (brasse, dos, papillon, nage libre, nages combinées) et la plupart des types d’épreuves à l’exception des courses de demi-fond (800m et 1500m).

En fonction des catégories de handicap, les règlements sont aménagés afin d’adapter les distances de nage, les départs (départs dans l’eau…) ou encore les règles s’appliquant aux techniques de nage et de virage.

Ainsi,

  • Les déficients visuels ont des assistants pour les prévenir qu’ils approchent du bord. Ces assistants utilisent des perches avec un bloc de mousse au bout pour toucher le bonnet du nageur.
  • Des assistants aident certains nageurs pour les mettre à l’eau ou les récupérer.
  • Positions de départ variées en fonction du handicap, même à l’intérieur d’une catégorie identique. Certains nageurs sont autorisés à partir dans l’eau et d’autres depuis le plot de départ, seuls ou maintenus par un entraîneur.
  • Au virage et à l’arrivée, en papillon et en brasse, certains nageurs peuvent toucher règlementairement le mur avec une main, deux mains ou avec la tête.
  • Du fait du handicap de certains nageurs, il existe des courses de 3 nages (sans le papillon), ce qui est spécifique aux épreuves paralympiques.

L’usage de prothèses ou de matériel d’assistance est interdit. Les nageurs no-voyants portent tous des lunettes opaques pour une égalité parfaite au départ de l’épreuve.

Le para natation en France :

Les clubs de la Fédération Française Handisport, FFH (qui dispose de la délégation pour leshandicaps physiques), de la Fédération Française de sport Adapté, FFSA (handicaps mentaux) et de la Fédération Française de Natation proposent des activités régulières et sont susceptibles de vous accueillir.

La FFH et la FFSA organisent des compétitions régulières, au niveau régional et national.

Handicaps concernés

  • Handicap orthopédique
  • Paraplégie et tétraplégie
  • Hémiplégie
  • Paralysie cérébrale
  • Handicap neurologique évolutif
  • Handicap neurologique d'origine
  • Handicap visuel
  • Handicap intellectuel
  • Ce sport est également ouvert, en compétition ou en loisirs, à d’autres types de handicaps qui ne sont pas concernés par les Jeux Paralympiques

Les qualités physiques nécessaires

  • L'adresse
  • Les réflexes
  • La coordination
  • La souplesse
  • L'endurance
  • La vitesse
  • L'équilibre
  • La force

Fédération