Para Équitation

#Maîtrise #Équilibre #Contrôle #Créativité

Pictogramme Para ÉquitationÀ propos

Les compétitions sont ouvertes aux cavaliers handicapés physiques et visuels. Les handicaps sont répartis dans 5 catégories en fonction de l’impact de la déficience sur cette pratique équestre.

Le dressage est la seule discipline équestre ouverte au programme des jeux paralympiques. Il comprend trois épreuves : une épreuve technique imposée et une reprise libre en musique et une épreuve par équipe.

Les compétitions sont mixtes, hommes et femmes mélangés.

Les cavaliers sont jugés sur la qualité de leur équitation, le comportement de leur cheval aux différentes allures, les arrêts, les mises en action… À l’issue de leur prestation, les juges leur attribue un score traduit par un pourcentage. Les meilleur(e)s cavalier(e)s dépassent le score de 70%.

Les cavalier(e)s peuvent être autorisé(e)s, du fait de leur handicap, à utiliser un matériel particulier : éperons, selle adaptée, sangles, sitcks de dressage…

Le para équitation en France

Les clubs de la Fédération Française d’Equitation proposent des activités régulières et sont susceptibles de vous accueillir.

La discipline est organisée en France par la FF Equitation qui propose un circuit de compétitions régulières.

Handicaps concernés

  • Handicap orthopédique
  • Paraplégie et tétraplégie
  • Hémiplégie
  • Paralysie cérébrale
  • Handicap neurologique évolutif
  • Handicap neurologique d'origine
  • Handicap visuel
  • Ce sport est également ouvert, en compétition ou en loisirs, à d’autres types de handicaps qui ne sont pas concernés par les Jeux Paralympiques

Les qualités physiques nécessaires

  • L'adresse
  • Les réflexes
  • La coordination
  • La souplesse
  • L'endurance
  • La vitesse
  • L'équilibre
  • La force

Fédération