Para Cyclisme

#Endurance #Intensité #Technique

Pictogramme Para CyclismeÀ propos

Le para cyclisme est divisé en compétitions sur route et sur piste.

Les distances de compétition tiennent compte des capacités des différentes catégories de pratiquants. Par exemple, les compétitions en ligne de tandem se déroulent sur plus de 100km, quand elles excèdent rarement 50km pour les hand-bikes.

Sur la piste, sont ouvertes les épreuves de vitesse individuelle, de vitesse par équipe, de 1000m ou 500m départ arrêté et de poursuite sur 3000m ou 4000m.

Au total, il existe 14 catégories de compétiteurs, issues des 4 grands groupes de handicaps : la déficience visuelle, la paralysie cérébrale, les handicaps moteurs et orthopédiques. Les types de cycles utilisés sont également au nombre de 4 :

CYCLISME SOLO : Cette catégorie est composée de personnes amputées ou ayant une perte fonctionnelle des membres supérieurs et/ou inférieurs.

Le vélo est standard avec éventuellement quelques aménagements inhérents au handicap (emplacement des freins, des changements de vitesse, du pédalier…).

HANDBIKE : La pratique est dédiée aux personnes présentant des lésions médullaires ou amputées d’un ou deux membres inférieurs.

Le cycliste utilise la force des membres supérieurs pour actionner le pédalier. L’engin utilisé est à trois roues, avec propulsion manuelle avec plateaux, dérailleurs, manivelles et freinage adaptés.

TRICYCLE : Cette pratique est essentiellement réservée aux personnes ayant des troubles moteurs et de l’équilibre (IMC, hémiplégiques). Du fait de ses troubles musculaires et posturaux, le cycliste a recours à un engin à trois roues.

TANDEM : Dans cette pratique réservée aux déficients visuels, le cycliste pratique avec un guide voyant, appelé pilote. Les deux cyclistes sont sur le même vélo et leurs forces de pédalage s’additionnent.

Le para Cyclisme en France

Les clubs de la Fédération Française Handisport (FFH) et de la Fédération Française de Cyclisme (FFC) proposent des activités régulières et sont susceptibles de vous accueillir.

La discipline est organisée en France par la F.F.H qui propose des compétitions régulières.

Handicaps concernés

  • Handicap orthopédique
  • Paraplégie et tétraplégie (hormis sur piste)
  • Hémiplégie (hormis sur piste)
  • Paralysie cérébrale
  • Handicap neurologique évolutif (hormis sur piste)
  • Handicap neurologique d'origine
  • Handicap visuel
  • Ce sport est également ouvert, en compétition ou en loisirs, à d’autres types de handicaps qui ne sont pas concernés par les Jeux Paralympiques

Les qualités physiques nécessaires

  • L'adresse
  • Les réflexes
  • La coordination
  • La souplesse
  • L'endurance
  • La vitesse
  • L'équilibre
  • La force

Fédération